Remerciements pour ma nomination comme Ingenieur du son de l’année aux Victoires du Jazz 2018

Post Image


download-2

En ce week end durant lequel le temps se rallonge comme par miracle je vous annonce qu’un grand honneur m’a été fait.

     J’ai été élu Ingénieur du Son de l’année aux Victoires du Jazz.

      Je vais donc m’exprimer, pour une fois….car reconnaissez que je ne passe pas ma vie à parler  de moi sur le net. Cela va changer, je préfère prévenir.

Je me dois de remercier toutes les personnes qui ont voté pour moi (et à pardonner les autres ??) ainsi que tous les membres du « comité des Victoires » (dit on cela ???? ) pour l’organisation de cette belle soirée et des jours et des nuits passées à tout préparer. Bravo aux réalisateurs du film, à Sandra pour sa présence rayonnante….enfin à tout ce beau monde dont je ne connais hélas presque personne .

      Du fond du coeur encore une fois merci !

      Merci aussi à mes Amis dans la vie, l’autre vie, même si tout parfois se mélange.  A ma compagne, bien sur,  qui supporte mes câbles et mes doutes.

      Sans vous, je serais devenu un fou malheureux, follement triste et très seul.

     Merci à tous mes étudiants et mes anciens assistants devenus amis (Michael, Renaud, Etienne, Ambroise….). Vous êtes ma fierté, vous êtes tous des types formidables, vous continuez à me donner envie de poursuivre.

    Un grand salut aux confrères du CNSM et à Denis Vautrin qui m’a permis d’y devenir professeur. Salut à toute l’Equipe de l ISB de Brest qui me fait confiance pour animer des ateliers, la bas, à la fin de la terre, juste avant l’océan.

    Vous me rendez heureux.

     L’autre jour je me suis retourné vers mon proche passé, qu’ai je bien pu faire durant ces deux dernières années qui puisse donner envie à des personnes respectables de me faire cet honneur ?

   Je ne sais ce qu’il en est du mérite et m’inquiète parfois trop de cette question là.

     J’ai juste constaté, à y regarder de près, que je suis un grand chanceux car j’ai sans cesse oeuvré avec des grands hommes, des êtres exceptionnels et dans des conditions sans cesse renouvelées.

    Tous les jours de l’année, jamais la moindre routine ne s’installe.  Dans le désordre comme il se doit, grâce à:

     Yom pour « Prières » enregistré à la grande salle de la Philharmonie. Quelle aventure que ce disque, les grandes orgues et la petite clarinette perdue dans cette immense salle. Sorti chez Buda Musique, le grand label de l’immense M. Gilles Fruchaux.

download-2    

    Stéphane Galland pour « The Mystery of Kem » enregistré à Bruxelles au Dada studio (une super équipe). Stéphane avec de très jeunes musiciens. Stéphane, magnifique personne, immense musicien et la gentillesse incarnée. Durant ces séances, il y eu entre nous un petit échange à propos de quelques mesures de musique, un instant magique d’à peine trente secondes qui a renforcé notre complicité. Un Mystery sans doutes.

 download-31

  Jean Philippe Rykiel et Lansiné Kouyaté pour « Kangaba-Paris » enregistré chez Jean Philippe  dans sa salle de musique .Piano / Balafon. Lansiné est un grand maitre que je connais depuis le disque de feu Kassé Mady Diabaté « Kiriké » paru chez No Format il y a deux ans.

   Jean Philippe, je le côtoie depuis toujours. Son gout pour le Son et la Lumière nous réunira éternellement.

Nous avons longtemps cherché les justes équilibres …Douter, échanger, chercher, faire et refaire par petites sessions sur plus d’une année. Sorti chez Buda Musique, tiens tiens…

J’ai de la chance !

download-2

  Samy Thiébaud pour « Carribean Stories », enregistré à Bruxelles au studio ICP….tout de même.

Un temple du son avec des murs couverts de disques d’or, tous les instruments du monde et une collection de micros insurpassable.

    On dit que Samy a fait là son plus beau disque. Il a créé son label (Gaya ) et s’occupe de tout avec classe et attentions pour chacun, un gentlemen !

download-29

Roberto Negro / Emile Parisien / Michele Rabbia pour « Dadada » enregistré au studio Gil Evans (Label Bleu)

     Un vrai bonheur !  Je les ai vu une première fois sur You Tube: La classe ! Bientôt je raconte tout dans mon florilège « Prises de Notes » sur mon site (ptdcmusic.org).

Elu « album sensation de l’année » aux Victoires. Alors là !!! Vraiment mérité !!!! 

download-28

– Samuel Strouk  pour « Silent Walz » enregistré a Studio Midilive (merci Stéphane ).

Samuel est un vieux complice, j’ai enregistré son concerto pour violoncelle et accordéon ( François Salgue et Vincent Peirani) à Poitiers l’an dernier et l’ai croisé à plusieurs reprises en plus de dix ans. J’ai une grande confiance en ce type là. Nous avançons.

download-4

– Yoann Loustallot, François Chesnel, Frédéric Chiffoleau et Christophe Marguet pour « Old and New Songs » (Bruit chic) enregistré au studio Gil Evans

  Christophe, sacré vieux complice et trois « figures reliefs ». Au studio tout en bois, en cercle, sans casques. Chercher le son ensemble pour une belle histoire

download-10

-Edward Perraud / Bruno Chevillon / Paul Lay pour «  Espaces » (Label Bleu) enregistré au studio Sextan. Tout est raconté sur mon site dans « Prise de Notes » avec la Part 2 pour « bientôt très vite ». Ici tout le monde en cabine et au casque, pour fêter la vision du trio d’Edward, le batteur aux mille couleurs, aux chemises à fleurs et aux pompes rouges vermillon…s’il vous plaît.

    Un disque enchanteur et enchanté d’être aussi bien reçu par la presse et par le public.

espaces

Jairo pour « Jazziro » enregistré au studio de Meudon. Amusant de travailler avec cette star hyper humble de retour pour une relecture de chansons du répertoire avec, entre autres, l’ami Minino Gray aux percussions. Jairo a juste fait des voix témoins à Paris et enregistré les voix définitives à Buenos Aires

 download-6

Géraud Portal pour « Let my Children hear Mingus » (Jazz Family) enregistré live au Duc de Lombards. Une super aventure avec grosse préparation et gros travail. Deux nuits avec trois sets par concert ! Super groupe et Géraud impérial à la contrebasse au son énorme

download-6

Sylvain Rifflet pour « Refocus «   (Verve) enregistré au studio Midilive. Orchestre à Cordes, contrebasse, batterie, marimba, vibraphone, xylophone. Tous ensemble comme à Hollywood. Arrangements de Fred Pallem enregistrés en deux jours dans une atmosphère détendue pour un hommage au disque historique de  Stan Getz:  « Focus ».

 

download-34

– Lionel Suarez, Airelle Besson, Vincent Segal et Minino Garay pour « Quarteto Gardel » (Bretelles Production) enregistré au studio Midilive. La encore assis en cercle et sans casques. Je connais bien ces quatre là, surtout Vincent et Minino, deux éternels compagnons de route. Deux amis très proches qui ensemble font la paire, tellement différents et pourtant tout proches en musique.

download-24

– Dmitry Baevsky / Jeff Patton pour « We Two »  (Jazz @ People ) enregistré au studio Gil Evans. Un saxophone et un piano tout proches l’un de l’autre. Pas de casque évidemment ! Une séance qui a duré une après midi. Vers 20h00 on a bu un coup et on a pris le train pour Paris, tous ensemble.

jazzandpeople_Thiefs_Panzani_Gfold_POCHETTECD-PROMO copie

– Samy Thiébault pour « Elévation », à sortir dans un an environ. Enregistré dans la salle de répétions de l’orchestre de Bretagne. Très gros travail que je raconterai bientôt sur « Prises de Notes ». Orchestre symphonique plus quintet de jazz. Tous ensemble, net et sans bavures sur des compositions de Samy. On a eu un peu chaud quand même !

 

download

– Yacine Boulares / Vincent Segal / Nasheet Waits pour « Abu Sadyia » (Accords Croisés) enregistré au studio Gil Evans. Trois pointures en cercle et là encore sans casques. Nasheet, au drumming raffiné, peut laisser la place au violoncelle de Vincent qui pourtant effleure parfois les cordes , tout à l’écoute attentive du saxophone de Yacine.

 

download-1

 

– Henri Texier « Sand Women » (Label Bleu) enregistré au studio Gil Evans. Avec Henri nous nous connaissons très bien. A chaque fois on essaye de faire mieux. Et ça dure depuis vingt ans. L’avez vous déjà vu tenir sa contrebasse ? On croirait qu’il porte un enfant.

download-19

 

– Concert anniversaire des Trente ans de Label Bleu enregistré live.   Avec Henri Texier, Michel Portal, Thomas de Pourquery, Manu Codja, Bojan Z et Edward Perraud.  Une rencontre étonnante entre Michel et Thomas.

download-3

Mathias Levy pour « Revisiting Grappelli » ( Jazz Family ). Enregistré dans la salle de concert du Musée de la Philarmonie.

Mathias est devenu avec le temps un fidèle camarade de musique. Ici, avec son trio, Jean Philippe Viret à la contrebasse et Sébastien Giniaux à la  guitare ou au violoncelle. Mathias joue sur le violon de Stéphane Grappelli, instrument mis à sa disposition par le Conservateur du Musée. Il en tire mille couleurs dignes du Maitre. En invité, François Salgue et son violoncelle font assauts de virtuosité, comme toujours avec François, en pur serviteur de la Musique.

 Monsieur Grappelli a du faire la fête, la haut, à la régie finale, trinquant à coup sur autour d’ une petite coupe avec l’Ami Yehudi.

download-26

Naissam Jallal pour la musique du film documentaire « Syrie, le cri étouffé » de Manon Loizeau. Enregistré au Studio Midilive. Très belle musique avec entre autre Claude Tchamitchian (contrebasse) et  Karsten Hochapfel  (violoncelle et guitare).

   Et les flutes de Naissam, inspirantes et bienfaisantes !

download-5

Tous ces disques ont été mixés et masterisés par votre serviteur dans mon studio parisien (à part Refocus masterisé chez Globe audio par Alexis Bardinet en ma présence complice).

Bientôt sortira le prochain disque d’Emile Parisien (Act) enregistré au studio Gil Evans. Une merveille !

download

   

Ah oui, j’allais oublier. Une future surprise. Dont voici une photo….

Amiens SLOW

La semaine prochaine de nouveau Bruxelles, cette fois ci au fameux « Jet Studio ». Je vous raconterai.

De belles pensées pour les artistes m’ayant confiés le mixage de leur disque: Omer Avitale pour ‘Quantar », Sébastien Texier/Christophe Marguet quartet pour « for travellers only » Yves Rousseau / Christophe Marguet quintet pour « Spirit Dance » / Yves Rousseau pour « Murmures » / Guillaume de Chassy / Andy Sheppard  pour « Letters to Marlene ».

Je ne parlerai pas cette fois des nombreux mastering. Un travail qui m’intéresse de plus en plus. Le mastering ! Une mission non pas impossible mais souvent dangereuse. J’en causerai prochainement.

Un clin d’oeil appuyé à mes très estimés confrères Gérard de Haro, Nicolas Baillard, François Gaucher et Andy Taub from Brooklyn. Mixer vos enregistrements est un bonheur et un honneur.

    download-6imagesdownloaddownload-1download-2