Critique de Bojan Z « Xenophonia » dans Libération

Post Image

Bojan Z. Xenophonia   Libération…la présence sur ce disque du Ashes to Ashes de David Bowie, coincé entre deux thèmes d’Horace Silver. Un pianiste que Bojan Z a toujours admiré et auquel il n’a pourtant plus rien à envier, ainsi qu’en atteste la qualité exceptionnelle de ce xenophonia, aux ambiances world soutenues, qui confirment la réelle originalité du projet.

 

http://next.liberation.fr/next/2006/06/09/bojan-z-xenophonia_44209