PLUS FORT QUE JAMAIS

Post Image

Je croyais avoir déjà fait vivre à certains micros de violentes expériences mais il n’en était rien…

Je vous avais évoqué que, lors des dernières séances avec Bojan Z, j’avais rencontré le plus grand tueur de micros au monde ( connu ). Notre homme, Josh Roseman, est un excellent tromboniste non violent de Brooklyn et un musicien du nouveau groupe de Bojan: le Tetraband. Je n’avais jamais entendu une telle dynamique, et le U67 Neuman utilisé au départ a vu son tube rougir et monter en température comme jamais.

Josh

Le micro à ruban, installé en plus, encaissait mieux mais faisait souffrir le préampli que personne n’avait prévenu que cette journée s’annonçait rude. Cette électronique, installée dans la quiétude du Studio de Meudon, découvrait les assauts acoustiques de cet homme venu d’outre atlantique, et regrettait probablement d’avoir été choisie pour cette mission impossible. Nous sommes donc passés à un préampli transistor plus adapté mais n’étions pas encore satisfaits…

Josh a fini par me montrer la liste des micros qui par sa faute étaient partis en retraite anticipée ( du coté de Miami me semble-t-il ), seul le 441 Sennheiser avait résisté. Hélas il n’y avait pas de 441 au studio ce jour là. Nous avons pensé envoyer une brigade d’assistants chercher dans tous les stocks disponibles en France la pièce manquante mais le temps nous manquait.

C’est avec son petit frère, un 421 Sennheiser que nous avons fini par enregistrer, même si ce dernier risque de se retrouver très bientôt en préretraite, pas très loin de Miami.

Dorénavant, j’aurai toujours un 441 sur moi et les gars de Brooklyn n’ont qu’à bien se tenir.